Le Jardin Intérieur : Coeur et Conscience - Forum Spirituel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -24%
Continental Edison – TV LED – HD 32″ ...
Voir le deal
99.99 €

Les perceptions subtiles

+3
Hermann
Sweetie
Sophie
7 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Les perceptions subtiles

Message par Sophie Mer 25 Avr 2012 - 17:23

EDIT Sophie :
J'ai sorti ce début de discussion du post sur les animaux totem.

Sujet : les perceptions subtiles, la manière dont on les aborde, peur de la folie etc etc.....


Sweetie a écrit: de l'autre parce que j'ai peur de la folie et que pour moi ces expériences s'en rapproche énormément

Me suis jamais trop posé la question de la folie pour ma part.
Pour moi les animaux ont une conscience, donc on peut discuter avec eux. Quelle que soit la forme de la "discussion" en question.

Ca me parait pas plus bizarre que de parler avec ma voisine.

Sweetie a écrit:Je pense qu'on est nombreux dans cette situation, à se sentir prêt à vivre quelques choses, à avoir des connaissances sur le monde et sur soi-même alors que si ça se présentait ça nous plongerait dans un profond gouffre.

Je ne peux pas parler pour toi ou pour les autres.
Mais pour ce qui me concerne, ce passage je l'appréhende en douceur et en continu.
J'ai bien senti à des moments des sortes de caps, c'est à dire que quelque chose que je croyais possible avec mon mental, me déstabilisait profondément quand ça arrivait.
Et puis ma manière de voir le monde se réajustait, et je me stabilisais dans cette nouvelle perception.

Je veux dire que tout est une histoire de ce qu'on pense possible, réel, ou non.
Et je ne crois pas que ça ait à voir avec la plus ou moins grande réalité de certaines choses, mais avec notre ouverture d'esprit, et la stabilisation de notre vision du monde, englobant certaines choses ou non.

On pourrait même prendre un exemple extrême : pour certaines personnes le monde émotionnel est carrément irréel.
Parce qu'elles ont tout refoulé et qu'elles sont déconnectés de leurs émotions.
Pour ces personnes-là ressentir une émotion peut être assimilable à la folie, puisque ça ne fait pas partie de leur vision de la réalité.

Alors que quand on est connecté à ses émotions, ça devient une part évidente de notre réalité, on sait que ça existe, on le ressent, voilà.

A mon sens c'est pareil avec les perceptions subtiles de certaines choses, seulement vu que certaines perceptions sont plus ou moins partagées et reconnues socialement, ben on a plus ou moins de mal à les accepter dans notre vision du monde et des choses possiblement réelles.


Sweetie a écrit:Ca résonne un peu en moi, mais j'ai du mal à le "saisir"

Telle que je vois et ressent la chose, pour moi c'est un peu comme : l'animal en présence nous "rappelle" notre partie intérieure qui est lui.
Et la réveille, et dans une sorte de lien avec lui, nous permet d'accéder à ce qu'est l'animal, chaque espèce a un vécu intérieur particulier, se tenir debout c'est pas pareil que marcher à quatre pattes, et cela avec toutes les déclinaisons de la biologie qui peuvent exister.
Et en plus avec l'aspect de la conscience particulier qui habite chaque animal.

Donc d'une certaine manière quand on rencontre le chat, on "devient" chat, un petit peu, et si on se laisse complètement aller dans le contact, on devient complètement chat, on expérimente l'état de chat.
C'est à dire qu'à mon sens l'animal au début peut nous parler dans notre langage à nous (ou plus exactement notre esprit traduit en mots l'énergie chat), et puis si on accepte d'entrer dans l'expérience, il nous propose aussi de devenir un chat.
Après tout, une bonne chasse à la souris vaut mieux qu'un long discours sur la nature de chat Very Happy


Dernière édition par Sophie le Ven 27 Avr 2012 - 8:29, édité 1 fois

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sweetie Jeu 26 Avr 2012 - 0:03

Haha Rigel tu pourrais me saouler jusqu'à plus soif en parlant de Lilas que j'en redemanderais encore Very Happy

Sophie a écrit:Je ne peux pas parler pour toi ou pour les autres.
Mais pour ce qui me concerne, ce passage je l'appréhende en douceur et en continu.
J'ai bien senti à des moments des sortes de caps, c'est à dire que quelque chose que je croyais possible avec mon mental, me déstabilisait profondément quand ça arrivait.
Et puis ma manière de voir le monde se réajustait, et je me stabilisais dans cette nouvelle perception.

Je veux dire que tout est une histoire de ce qu'on pense possible, réel, ou non.
Et je ne crois pas que ça ait à voir avec la plus ou moins grande réalité de certaines choses, mais avec notre ouverture d'esprit, et la stabilisation de notre vision du monde, englobant certaines choses ou non.

On pourrait même prendre un exemple extrême : pour certaines personnes le monde émotionnel est carrément irréel.
Parce qu'elles ont tout refoulé et qu'elles sont déconnectés de leurs émotions.
Pour ces personnes-là ressentir une émotion peut être assimilable à la folie, puisque ça ne fait pas partie de leur vision de la réalité.

Alors que quand on est connecté à ses émotions, ça devient une part évidente de notre réalité, on sait que ça existe, on le ressent, voilà.

A mon sens c'est pareil avec les perceptions subtiles de certaines choses, seulement vu que certaines perceptions sont plus ou moins partagées et reconnues socialement, ben on a plus ou moins de mal à les accepter dans notre vision du monde et des choses possiblement réelles.
Je suis bien d'accord ! Mais l'idée que je développais était peu différente, dans mon esprit...c'est un peu comme un saut en parachute, assis confortablement dans mon fauteuil je trouve tout à fait séduisante l'idée de sauter en parachute, que ça doit être géniale, et qu'une fois en situation dans l'avion, la porte ouverte sur le vide...bah finalement j'y vois plus grand chose de séduisant; d'où "on a parfois l'impression d'être prêt à vivre ce que l'on n'est finalement pas prêt à". Sinon...je n'ai rien d'autres à rajouter sinon que j'embrasse ton développement et n'y vois rien à ajouter Razz

Me suis jamais trop posé la question de la folie pour ma part.
Pour moi les animaux ont une conscience, donc on peut discuter avec eux. Quelle que soit la forme de la "discussion" en question.
Ca me parait pas plus bizarre que de parler avec ma voisine
Là encore je suis bien d'accord ! Laughing
Je pense que ce que je raconte est une expérience très personnelle, comme le saut en parachute, que d'autres le fasse me semble normal, lorsque c'est moi qui saute dans le vide, d'un coup ça me paraît un peu moins sensé, je veux dire moins sensé que je le fasse. C'est un problème entre moi et moi même, accepter de pouvoir communiquer directement (j'entends par directement sans passé par un état de "conscience modifiée") avec le non-humain qui m'entoure pose un problème à mon égo, peut être celui de ne pas être seul dans ce que je juge être chez moi, peut être que discuter implique d'accorder un certain statut plus proche du mien à un objet que je juge inférieur à moi - j'accepte d'écraser un insecte, d'arracher de l'herbe mais pas de tuer mon chat, il y a bien un classement de valeur - et qu'en conséquence je devrais revoir ma perception du monde d'une façon beaucoup trop bouleversante, comme tu en développes l'idée dans ton précédent message. Bref, un petit merci à Hermann de m'avoir fait découvrir le lien vers ce forum, (je t'en dois deux maintenant Wink) et à votre amicalité et à vos partages, discuter un peu ici m'a permis de regarder dans des directions vers lesquels je n'avais pas forcément envie de regarder Twisted Evil
Sweetie
Sweetie

Messages : 9
Date d'inscription : 16/04/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Les perceptions subtiles

Message par Hermann Jeu 26 Avr 2012 - 1:23

Sweetie a écrit:Bref, un petit merci à Hermann de m'avoir fait découvrir le lien vers ce forum, (je t'en dois deux maintenant Wink)
De rien, tu me donneras deux bras, ça me suffira. lol!
Hermann
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par ananie Ven 27 Avr 2012 - 8:59

A mon avis, pour développer ses perceptions subtiles de manière juste (ressentis profonds du corps, des émotions, des énergies subtiles...) il faut construire des ponts en soi.

Je m'explique.

Certaines personnes sont bloquées dans leur tête et sont coupées de leur corps, de leurs émotions, de leurs perceptions subtiles.
En quelque sorte, c'est comme s'il y avait quelque chose dans leur tête qui ne voulait pas accepter toutes ces autres perceptions.

Du coup, pour s'ouvrir à ces autres perceptions, ces personnes doivent déconnecter leur tête, leur raison, leur pragmatisme. Elles se retrouvent alors dans les perceptions subtiles mais uniquement elles, sans aucun cadre.
Et là souvent elles ont peur de la folie, et heureusement, car effectivement là, la folie n'est pas si loin.

C'est pourquoi je crois qu'il faut plutôt construire des ponts en soi, pour relier la tête aux émotions, aux énergies, aux ressentis subtiles...
De manière à ce que tout puisse fonctionner ensemble et se compléter.
Ainsi la tête peut d'elle même accepter de lâcher parfois pour laisser la place aux ressentis et en même temps, elle peut leur donner un cadre, évaluer s'ils sont logiques, vers quoi ils mènent... Et ce afin de ne pas non plus partir en live.

Et pour construire des ponts, il faut un long travail, en profondeur, sur son histoire personnelle. Parce que si l'on s'est coupé de ses ressentis ce n'est pas pour rien, c'est parce que l'on porte en soi des souffrances qu'il s'agit ensuite d'accepter puis de guérir.
C'est un travail long, mais beaucoup plus profond et qui donne de bien meilleurs résultats que de chercher à déconnecter la tête pour n'être que dans le ressenti sans aucun cadre.
ananie
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 44
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sophie Ven 27 Avr 2012 - 9:05

Je suis complètement d'accord...

Je crois que quand on dit par exemple qu'il faut "pas être dans le mental" dans certaines sphères spirituelles, cela est très galvaudé, et erroné aussi dans le sens où ça sous-entend que l'on doit se couper de sa pensée, et aussi de la bonne fonction du mental qui est l'intelligence, et la capacité à comprendre les choses.

Je pense comme toi Ananie, que nous devons plutôt faire des ponts en soi.
J'ai toujours cette "image" depuis qu'on a parlé de l'ego au sens bouddhiste, avec les aspects de la personnalité, sans "je" au centre.
Pour moi, laisser de côté un des aspects de la personnalité (le mental par exemple), c'est une démarche qui divise et qui n'aide pas au final.

Pour ce qui me concerne, comme j'ai détaillé un peu dans mon post ci-dessus, j'ai passé et je passe régulièrement des sortes de caps, où mon mental, et ma description du monde s'acclimatent à de nouvelles perceptions présentes en moi, je lui laisse le temps d'intégrer ça.

C'est ce qui permet que je n'aie pas sans arrêt à lutter contre mon mental ou mes pensées, y compris quand je travaille en chamanisme, à certains ressentis subtils etc.
Mon mental est "d'accord", il a intégré que ça pouvait faire partie de ma réalité, donc il ne me met pas de bâtons dans les roues.

Et du coup, je peux aussi exercer mon discernement, et ne pas me perdre dans mes perceptions et mes ressentis.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par ananie Ven 27 Avr 2012 - 9:11

Sophie a écrit:Mon mental est "d'accord", il a intégré que ça pouvait faire partie de ma réalité, donc il ne me met pas de bâtons dans les roues.

Et du coup, je peux aussi exercer mon discernement, et ne pas me perdre dans mes perceptions et mes ressentis.
C'est ça Very Happy

Parce que les ressentis purs nous perdent tout autant que la raison pure.
ananie
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 44
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Marie Ven 27 Avr 2012 - 9:16

Et puis se chercher un "recentrage" efficace et fort, en tout cas, moi ça me sert beaucoup de m'arrimer en quelque sorte au Christ que j'aime , à la Sainte vierge, à tout ce que j'ai appris des philosophies et religions qui m'intéressent et que j'ai gardées en moi pour m'y référer quand "ça" yoyotte un peu trop. I love you
Marie
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 61
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sophie Ven 27 Avr 2012 - 9:22

J'ajouterais aussi que si on se coupe de son mental, on se coupe de la connaissance de son fonctionnement, et des projections éventuelles que l'on a tendance à faire.

Pour pouvoir être centré et lucide, je pense qu'il faut bien connaître son mental, et ses émotions (qui vont avec, et qui sont aussi source de certaines pensées).

Par exemple :
si je discute avec une bestiole en voyage chamanique... et que je "l'entends" me dire un truc, en connaissant bien mon mental je vais aussi plus facilement savoir et sentir, de manière intérieure, si c'est mon mental qui projette un truc et qui me parle en réalité ou si cela dépasse mon mental et que je contacte réellement l'animal en question.

Cela m'est arrivé pas plus tard qu'hier.
Je débarque dans ma clairière favorite Very Happy
Je vois mon animal masculin arriver, et je "l'entends" m'engueuler, me reprocher quelque chose, critiquer ce que j'ai fait ces derniers temps.

Bon, ajouté au fait que déjà je sais que mes animaux ne sont pas là pour faire ce genre de choses et que la critique, c'est typiquement humain, je reconnais aussi un peu trop dans ce qu'il me "dit" mes propres pensées envers moi-même, la manière dont je me critique moi-même.

Du coup, l'image se dédouble, parce que je suis consciente qu'il y a un souci, et le vrai animal me dit : "oui, tu projettes sur moi ta pensée, tu dois régler ça, comprendre et débloquer le fait que tu t'engueules toi-même sans arrêt et que tu projettes ça dans ton monde intérieur, et tes perceptions".

Nous voilà donc partis pour débloquer la chose et remonter à la source.

Le reste du voyage n'est pas important, dans le sens de ce dont on discute ici, je voulais simplement rapporter cela en exemple de ce que l'on peut croire venir d'ailleurs ou de notre ressenti subtil, mais qui est en fait une pensée que nous entretenons et qui se révèle plus fort quand on est en état modifié de conscience.

Ceci m'amène aussi à dire qu'on voit bien là la nécessité d'étudier et de connaître son chemin spirituel, et sa pratique.
Si on ne sait pas ce que sont réellement les animaux de pouvoir, ce qu'ils sont "censés" faire ou ne pas faire, dans un fonctionnement correct des choses, alors on peut se tromper et croire par exemple que ce qu'on projette sur eux est vrai et émane vraiment d'eux.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par ananie Ven 27 Avr 2012 - 9:25

Marie a écrit:Et puis se chercher un "recentrage" efficace et fort, en tout cas, moi ça me sert beaucoup de m'arrimer en quelque sorte au Christ que j'aime , à la Sainte vierge, à tout ce que j'ai appris des philosophies et religions qui m'intéressent et que j'ai gardées en moi pour m'y référer quand "ça" yoyotte un peu trop. I love you
Oui je crois qu'il est effectivement important aussi de se relier à une spiritualité structurée, c'est à dire de prendre en compte l'enseignement de ceux qui ont fait ce chemin avant nous, afin de ne pas se perdre.

Sophie a écrit:J'ajouterais aussi que si on se coupe de son mental, on se coupe de la connaissance de son fonctionnement, et des projections éventuelles que l'on a tendance à faire.
Effectivement. Les bouddhistes disent même que cultiver une méditation où l'on essaie de ne pas penser développe l'ignorance, c'est à dire la méconnaissance de soi et de la réalité telle qu'elle est.
Et l'ignorance est la base sur laquelle se développe tous les autres défauts : orgueil, jalousie, attachement...

D'ailleurs je trouve qu'on le voit avec les personnes qui méditent beaucoup en s'efforçant de ne pas penser : comme elles ne se connaissent pas elles mêmes, elles sont souvent très orgueilleuses.
ananie
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 44
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sophie Ven 27 Avr 2012 - 9:34

Ananie a écrit:Oui je crois qu'il est effectivement important aussi de se relier à une spiritualité structurée, c'est à dire de prendre en compte l'enseignement de ceux qui ont fait ce chemin avant nous, afin de ne pas se perdre.

Je pense que cela n'empêche d'ailleurs pas du tout d'avoir une pratique et une spiritualité autonome et que l'on a intégrée dans sa propre individualité, sa propre unicité.

En principe, ce qui permet de vérifier que l'on ne se trompe pas même lorsque l'on ressent ou expérimente des choses qui nous semblent nouvelles ou qu'on n'a pas "lues" avant ou entendues avant, c'est :

- d'une part que comme toutes les voies partent et retournent à la même source, en principe on peut réussir à trouver des ponts de sa propre pratique et expérience avec des personnes en chemin, même sur d'autres voies spirituelles. (et pas seulement une personne d'une seule voie, mais plusieurs personnes, éventuellement de plusieurs voies différentes).
Pour ce qui me concerne je trouve que c'est une excellente vérification, cela montre bien que même si on ne pratique pas pareil et que les mots ne sont pas exactement les mêmes, on est bien sur un chemin qui mène à la source, et non qui s'en éloigne.

- d'autre part, le fait que notre expérience puisse être reliée à des valeurs fondamentales spirituelles, l'amour, la compassion, l'honnêteté etc...
C'est à dire que si on commence à recevoir des "messages" ou à avoir des ressentis de supériorité, ou bien qu'il faudrait éradiquer certaines choses, de destruction, ou autre, même très subtils, on doit tout de suite rectifier, et se rendre compte que l'on dérape.

Par exemple si un jour un arbre ou un de mes animaux me dit "tu es vraiment spéciale, tu as une mission à accomplir, tu dois faire ci et ça, tu es différente des autres etc...", je me méfierais beaucoup, car je pense que ça ne serait pas du tout mes animaux qui me parleraient, ou l'arbre en question, ça serait mon mental et mon orgueil.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Marie Ven 27 Avr 2012 - 9:43

Sophie a écrit:[- d'une part que comme toutes les voies partent et retournent à la même source, en principe on peut réussir à trouver des ponts de sa propre pratique et expérience avec des personnes en chemin, même sur d'autres voies spirituelles. (et pas seulement une personne d'une seule voie, mais plusieurs personnes, éventuellement de plusieurs voies différentes).
Pour ce qui me concerne je trouve que c'est une excellente vérification, cela montre bien que même si on ne pratique pas pareil et que les mots ne sont pas exactement les mêmes, on est bien sur un chemin qui mène à la source, et non qui s'en éloigne.

-
En effet, non seulement une voie n'empêche pas l'autres mais elles s'enrichissent je trouve.

Parcontre, si ton chat te dis que tu es géniale, accepte le cadeau d'abord. Après seulement, fais gaffe de ne pas prendre la grosse tête. Mais accepte le cadeau d'abord.

Enfin, c'est comme ça que je le pense. Fleur
Marie
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 61
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sophie Ven 27 Avr 2012 - 9:55

Very Happy Very Happy

C'est déjà arrivé que mes animaux chamaniques (bon là je parle pas d'animaux physiques parce qu'en fait je n'en ai pas eu beaucoup dans ma vie et pour l'instant jamais parlé avec eux en télépathie ou autre) me félicitent de quelque chose, mais je l'ai pas senti comme orgueilleux, c'était du même ordre que la gratitude que je peux avoir envers moi-même quand j'ai traversé quelque chose de difficile, et que je m'en suis sortie.

De toute façon pour moi, et dans ce que j'ai pu en expriménter, les animaux sont directs, et ne s'embarrassent pas de fioritures ou de ronds de jambes, donc on le sent au niveau du "ton" qu'ils emploient, en principe ça parle directement au coeur, si ça commence à faire des circonvolutions mentales, y'a un blème, c'est que peut-être c'est le mental lui-même qui a émis le truc.

Là dans le cas dont tu parles Marie, en fait vu que ça viendrait d'un animal extérieur, une créature vraiment distincte de moi, cela pourrait être si j'étais vraiment sûre que c'est bien lui qui me parle, comme avec un ami, comme on peut se dire entre amis de manière spontanée, "tu es super !".
Bon c'est pas non plus utile de le répéter tous les trois jours je crois, on peut montrer son affection à quelqu'un sans lui faire des compliments tout le temps.

Mais dans le cas d'animaux intérieurs, comme mes animaux de pouvoir, étant donné qu'ils sont intérieurs, le fait qu'ils me disent que je suis géniale correspondrait à mon sens simplement à de l'auto-valorisation en moi.
Exactement le pendant inverse de ce que je racontais plus haut, la dévalorisation et l'auto-critique que je projetais dans la bouche de mon animal masculin.

Donc je pense que si mes animaux me disaient ça, je me demanderais surtout pourquoi ils me disent ça, parce que leur rôle est de me faire avancer, progresser intérieurement, me comprendre et me connaître mieux, explorer mon monde intérieur.

Par contre, quand ils viennent me faire des gros calins, là c'est clair que je les accepte à bras ouverts, parce que c'est de l'amour pur, et une des manifestations de l'amour de moi-même, et de le leur rends bien, car de toute façon eux sont moi et je suis eux.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Marie Ven 27 Avr 2012 - 10:09

[quote="Sophie"]:
Mais dans le cas d'animaux intérieurs, comme mes animaux de pouvoir, étant donné qu'ils sont intérieurs, le fait qu'ils me disent que je suis géniale correspondrait à mon sens simplement à de l'auto-valorisation en moi.

Exactement le pendant inverse de ce que je racontais plus haut, la dévalorisation et l'auto-critique que je projetais dans la bouche de mon animal masculin.

Désolée, de ce premier paragraphe, je connais trop peu pour pouvoir réagir.
Du second que j'ai sélectionné, à quoi fais-tu allusion ? "l'auto critique que je projetais dans la bouche de mon animal masculin "


Dernière édition par Marie le Ven 27 Avr 2012 - 10:10, édité 1 fois
Marie
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 61
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Hermann Ven 27 Avr 2012 - 10:10

Oui, je suis d'accord que dire quelque chose de positif à quelqu'un, reconnaître ses qualités et mérites, surtout s'il en a besoin à ce moment, est très différent de la flatterie, si c'est sincère et justifié.

Le problème c'est effectivement comment on le reçoit.

On peut juger qu'il s'agit de flatterie, soit parce que ce ne serait pas sincère (donc en vue d'obtenir quelque chose), soit parce que ce ne serait pas mérité (on se connait mal et on se sous-estime).

Et même si c'est un compliment sincère et mérité et qu'on le perçoit comme tel sur le coup, on peut tout de même mal l'intégrer.
Parce que l'ego et le mental (je n'aime pas trop ces mots, mais bon) vont se l'approprier. Et donc, au lieu de nous aider à avoir davantage confiance en nous, ça va créer comme un complexe de supériorité.
Et d'un autre côté, ça peut aussi créer une dépendance (mais de la part du récepteur, pas de l'émetteur) : on va avoir besoin que ces compliments soient régulièrement reformulés, pour pouvoir se rassurer et se convaincre sur notre valeur.
Hermann
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Hermann Ven 27 Avr 2012 - 10:14

ananie a écrit:A mon avis, pour développer ses perceptions subtiles de manière juste (ressentis profonds du corps, des émotions, des énergies subtiles...) il faut construire des ponts en soi.

Je m'explique.

Certaines personnes sont bloquées dans leur tête et sont coupées de leur corps, de leurs émotions, de leurs perceptions subtiles.
En quelque sorte, c'est comme s'il y avait quelque chose dans leur tête qui ne voulait pas accepter toutes ces autres perceptions.

Du coup, pour s'ouvrir à ces autres perceptions, ces personnes doivent déconnecter leur tête, leur raison, leur pragmatisme. Elles se retrouvent alors dans les perceptions subtiles mais uniquement elles, sans aucun cadre.
Et là souvent elles ont peur de la folie, et heureusement, car effectivement là, la folie n'est pas si loin.

C'est pourquoi je crois qu'il faut plutôt construire des ponts en soi, pour relier la tête aux émotions, aux énergies, aux ressentis subtiles...
De manière à ce que tout puisse fonctionner ensemble et se compléter.
Ainsi la tête peut d'elle même accepter de lâcher parfois pour laisser la place aux ressentis et en même temps, elle peut leur donner un cadre, évaluer s'ils sont logiques, vers quoi ils mènent... Et ce afin de ne pas non plus partir en live.

Et pour construire des ponts, il faut un long travail, en profondeur, sur son histoire personnelle. Parce que si l'on s'est coupé de ses ressentis ce n'est pas pour rien, c'est parce que l'on porte en soi des souffrances qu'il s'agit ensuite d'accepter puis de guérir.
C'est un travail long, mais beaucoup plus profond et qui donne de bien meilleurs résultats que de chercher à déconnecter la tête pour n'être que dans le ressenti sans aucun cadre.
Ça m'évoque une phrase de Jung qui peut avoir un intérêt à cet égard, même si ça reste très général et théorique :

« La sensation (c'est-à-dire, le sentiment de perception) vous dit que quelque chose existe ; la réflexion vous dit ce que c’est ; le sentiment vous dit si c'est agréable ou pas ; et l'intuition vous dit d'où il vient et où il va.».
Hermann
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sophie Ven 27 Avr 2012 - 10:16

Pourquoi tu n'aimes pas les mots ego et mental Hermann ? C'est pas des gros mots, cela recouvre certaines choses qui existent en nous, et pour ce qui me concerne, ils n'ont rien de péjoratif en soi.

Marie a écrit:Du second que j'ai sélectionné, à quoi fais-tu allusion ? "l'auto critique que je projetais dans la bouche de mon animal masculin "

A ce que je racontais un peu plus haut, dans mon voyage, où j'ai eu l'impression que mon animal masculin m'engueulait, alors qu'en fait c'était la traduction de ma propre pensée que je mettait dans sa bouche.
Voici le message ici :
https://forum-spirituel.forumgratuit.org/t450-les-perceptions-subtiles#10297

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Marie Ven 27 Avr 2012 - 10:22

Merci, je n'avais pas lu ce passage.
Marie
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 61
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Sophie Ven 27 Avr 2012 - 12:07

Bon j'ai divisé le post, pour créer une discussion sur tout ça -> définitions de concepts etc...

Pour qu'on puisse laisser le post sur les perceptions subtiles reprendre son cours Wink

Voici le lien :

https://forum-spirituel.forumgratuit.org/t452-les-mots-qu-on-emploie-concepts-definition-l-ego-le-mental-etc

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Kenzo Sam 28 Avr 2012 - 18:19

Pour ma part les perceptions ont changé. Jusqu'a l'age de 25 ans, j'avas des moments, des temps dans le temps, auquel deux mondes ce chevauchaient. La réalité telle qu'elle est, puis le monde magique. Un monde de couleurs, d'énergie, de sentiment et de communication subtil. Dans ces instants, il tout est possible, de la communication avec les éléments, les animaux, mais aussi avec des plans plus éthérique. Un peu plus profondement, c'est plus lumineux, nuageux. Quant j'étais tout petit enfant, je percevais deux mondes distincts mais existant dans la meme sphère de perception. Je pouvais me connecter au sentiments et perception de ma vie antérieur, les reigne des esprits de la foret, de la nature, communiquer avec les animaux, mais aussi le monde du bas astral entre 5 et 7 ans surtout : entre les couchemards épouvantable et la sensation des "esprits négatifs", ca ma flippé grave. D'ailleur j'ai refoulé pas mal de tout ce qui c'est passé par rapport a cela, je crois que cela ma traumatisé ... je me souviens que j'en parlais a ma mère qui ne faisait rien pour me rassurer et mon père totalement hermétique. J'ai su après que ma mère entendait des "choses" et faisait souvent des syncop, avant que je ne naisse ...

Je pense avoir reçu des "initiations" par plusieurs fois, dont une extrement terrible, dont je me souviens que le débuts ... ca parait gros comme ça, fantasc et maboulle, mais tout ce que j'ai pu vivre a cet époque la, je l'ai relus dans des bouquins sur le chamanisne après mes 20 ans. Je parle de bouquin sérieux, pas de castaneda. Mario Mercier et Mircéa Eliade ...

Autrement j'ai "jouer" avec les éléments tel que l'eau et le feu. J'ai des témoins lol !

Après mes 25 ans et de 5 ans après le début de ma psy, les choses ce sont calmées ... la Voie spirituelle hindous ma ramené a plus de chose concrète, du fait de la Source dont elle émane. C'est de la que je comprend que suivre une Tradition, n'est pas une affaire de bonne convenance ou d'intellectualisme, c'est que les énergies qui en émane ramène a des choses essentielles (d'essence du ciel), et protège de bon nombre d'influences néfastes.


J'ai dévellopé d'autres perceptions en lien avec mes activités actuelles. Et je ne raconte pas tout, sinon vous allez penser que je suis bon pour l'asile ... ca me fait du bien de le dire sur la place publique, comme une poubelle a vidée, trop pesante
Mes perceptions ont changés car elles sont plus fines et moin chargée je pense.



Toute cette sensibilité qui permet de ressentir et voir des choses extraordinaire ou de terriblement éprouvant, n'est en rien pour moi quelques choses qui me plait personnelement j'aurais préféré de loin etre quelqu'un qui ne ressente pas ces choses la. Je me souviens que j'en voulais a Dieu lol Ma vie aurait été plus facile a vivre ...


Kenzo
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Marie Sam 28 Avr 2012 - 19:29

Kenzo a écrit:... la Voie spirituelle hindous ma ramené a plus de chose concrète, du fait de la Source dont elle émane. C'est de la que je comprend que suivre une Tradition, n'est pas une affaire de bonne convenance ou d'intellectualisme, c'est que les énergies qui en émane ramène a des choses essentielles (d'essence du ciel), et protège de bon nombre d'influences néfastes.

(...)
Et je ne raconte pas tout, sinon vous allez penser que je suis bon pour l'asile ... ca me fait du bien de le dire sur la place publique, comme une poubelle a vidée, trop pesante

Je souligne bien volontiers ton propos sur les Traditions ( que je comprends comme "voies spirituelles traditionnelles , en gros).

Pour ce qui est de la poubelle, je te trouve bien dur avec toi-même. Après avoir copieusement engueulé Dieu et pris du recul sur tes expériences, j'espère pour toi que tu t'aimes davantage.
Wet Kiss Rose
Marie
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 61
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Hermann Sam 28 Avr 2012 - 19:53

Kenzo a écrit:mais aussi le monde du bas astral entre 5 et 7 ans surtout : entre les couchemards épouvantable et la sensation des "esprits négatifs", ca ma flippé grave. D'ailleur j'ai refoulé pas mal de tout ce qui c'est passé par rapport a cela, je crois que cela ma traumatisé ...
C'est drôle car j'ai vécu exactement la même chose, exactement au même âge, et moi aussi j'ai refoulé, mais alors totalement vu que je n'avais personne à qui en parler, ça ne fait que peu de temps que ces perceptions dont tu parles commencent à revenir. Laughing
Hermann
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par ananie Sam 28 Avr 2012 - 20:15

Kenzo a écrit:Après mes 25 ans et de 5 ans après le début de ma psy, les choses ce sont calmées ... la Voie spirituelle hindous ma ramené a plus de chose concrète, du fait de la Source dont elle émane. C'est de la que je comprend que suivre une Tradition, n'est pas une affaire de bonne convenance ou d'intellectualisme, c'est que les énergies qui en émane ramène a des choses essentielles (d'essence du ciel), et protège de bon nombre d'influences néfastes.
Sage
Oui, heureusement que tu as pu trouver cette voie, car dans tout cela il y a de quoi se perdre.

D'ailleurs j'ai souvent remarqué que les gens avaient de moins en moins d'expériences à mesures qu'ils progressaient sur la voie.
La plupart du temps beaucoup d'expériences spirituelles ça va aussi avec le fait d'être assez déraciné.
ananie
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 44
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Hermann Sam 28 Avr 2012 - 20:43

ananie a écrit:D'ailleurs j'ai souvent remarqué que les gens avaient de moins en moins d'expériences à mesures qu'ils progressaient sur la voie.
La plupart du temps beaucoup d'expériences spirituelles ça va aussi avec le fait d'être assez déraciné.
Oui, j'ai remarqué ça aussi, en tous cas en ce qui me concerne. Depuis que je suis plus ancré, équilibré et centré, après une période bizarre, je n'ai presque plus d'expériences étranges, mais je suis loin de m'en plaindre.
Hermann
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par ananie Sam 28 Avr 2012 - 20:48

Hermann a écrit:Oui, j'ai remarqué ça aussi, en tous cas en ce qui me concerne. Depuis que je suis plus ancré, équilibré et centré, après une période bizarre, je n'ai presque plus d'expériences étranges, mais je suis loin de m'en plaindre.
Oui pareil pour moi.

Pour ma part je relie ça aux deux manières de pratiquer la spiritualité qui sont :
- S'élever vers le divin
ou
- Laisser le divin descendre en soi

La première manière de faire amène des expériences, mais une fois passées, il n'en reste pas grand chose... à part des déséquilibres plus ou moins importants.

La deuxième est plus laborieuse, mais tout ce qui est acquis l'est définitivement, et s'intègre dans le corps et dans le quotidien. Ici on ne développe pas toujours les facultés psychiques, mais les qualités divines oui.
ananie
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 44
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Hermann Sam 28 Avr 2012 - 20:57

ananie a écrit:Pour ma part je relie ça aux deux manières de pratiquer la spiritualité qui sont :
- S'élever vers le divin
ou
- Laisser le divin descendre en soi
Ah par contre je dois dire que depuis deux ou trois mois je pratique de moins en moins : nettement moins de méditation, de prière, de pratiques énergétiques, etc.
Je suis plus dans le psychologique en ce moment.
Mais bon, je pense que c'est une phase, et comme je ne ressens ni culpabilité, ni honte, ni manque ou autre, et que je ne me sens pas moins spirituel qu'avant, voire au contraire, je pense que ce n'est pas un problème.
De toute façon je ne vais pas me forcer. Je m'y remettrai plus assidument quand le moment sera venu, et sans doute plus efficacement.
Hermann
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les perceptions subtiles Empty Re: Les perceptions subtiles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum