Le Jardin Intérieur : Coeur et Conscience - Forum Spirituel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

Le temps des lunes (règles)

2 participants

Aller en bas

Le temps des lunes (règles) Empty Le temps des lunes (règles)

Message par Sophie Mar 3 Avr 2012 - 23:19

J'avais déjà écrit pas mal de choses dans un article assez long sur SP, je vous en remets le lien (enfin pour le coup le lien de mon blog où j'ai aussi repris l'article), pour repartir de cette base.

http://12345671.over-blog.com/article-les-lunes-regles-perspective-energetique-et-spirituelle-83363031.html

Ce que je voudrais apporter là sont des compléments, et je vais me centrer plus sur la pratique.
Bon si ça continue je vais finir par écrire un bouquin moi sur cette histoire de lunes Laughing

Mon but est de permettre à des femmes, quel que soit leur rapport avec leurs lunes, de commencer ou continuer un travail d'apaisement par rapport à leur cycle, et aussi de savoir le maîtriser en l'intégrant au chemin spirituel.

Et aussi à des hommes de comprendre, et de pouvoir accompagner au mieux, et eux aussi quelque part "bénéficier" de cette énergie de purification très forte qui émane d'une femme en lunes.

Le déroulement intérieur

Quelques jours avant les lunes, selon ce qu'on a à purifier cela peut même être une semaine avant, ce qui va être purifié commence à remonter à l'intérieur.
On devient plus vulnérable, plus sensible, voire hypersensible.
En fait c'est cette période-là qui est la plus délicate à gérer émotionnellement.

Durant cette période de préparation, on entre dans l'intériorité encore plus que d'habitude.
On ne se coupe pas nécessairement de l'extérieur pour autant, mais avec la conscience que cela peut toucher certaines choses, et que l'on pourra alors en profiter pour exprimer ces émotions, ainsi que celles plus profondes, que ça "accroche".
Un peu comme un hameçon, le déclencheur extérieur provoque une émotion présente, et ça va tirer toute une racine passée.

A chaque fois que quelque chose remonte, surtout ne pas lutter contre, et vous avez même le droit d'informer votre entourage tranquillement, en disant : bon ben là pendant trois jours, si je fais que pleurer, ne t'inquète pas, c'est pas grave !! C'est pour me purifier après.

Ceci peut être très rassurant pour les hommes notamment, nos compagnons.
Parce qu'alors ils vont sentir que la femme est dans un processus de maîtrise consciente de son énergie cyclique, qu'elle en prend la responsabilité entière, et qu'elle l'assume.

Mon amoureux quand je vis cela, il est même du coup encore plus attentif, parce qu'il sait que je suis dans une telle conscience de ce que je vis intérieurement, que ça réveille chez lui le simple désir de me faciliter la tache !
Donc j'ai droit à des petits chocolats chauds et encore plus de calins, c'est cool Very Happy

Bon blague à part, ce que je veux dire c'est qu'il faut communiquer sur ce qui se passe en soi pendant les lunes, sinon les gens autour ne comprennent pas toujours, et ils sont complètement désemparés, d'où tous les mythes urbains sur l'irritabilité légendaire des femmes en lunes etc...
Et cela apprend aussi à ne plus avoir honte de dire qu'on a des lunes, après tout cela fait partie de notre vie, tous les mois, alors on va pas se cacher, surtout avec nos proches.

Donc cette phase de "remontées" peut durer quelques jours, ça dépend des femmes et de ce qu'on a à purifier.
Cela peut s'accentuer plus on approche des lunes.
Ne pas oublier que ça dépend aussi des intentions qu'on a posées.
Donc si on a posé une intention super costaud de se purifier d'un gros morceau de notre passé.... ben faut pas s'étonner si les lunes qui suivent sont un peu "hard".
Mais si le corps le propose, c'est que c'est en ordre et qu'on peut le gérer, donc pas de panique.

A ce propos : poser des intentions claires de purification ça peut être très bien, parce que ça canalise l'énergie de purification.
C'est à dire que avant les lunes, on va de toute façon avoir des choses qui remontent. Mais si on pose une intention claire, c'est comme un "ordre" clair à la matrice, pour lui dire : "ok ok, je sais qu'il y en a plein à purifier, mais on va pas tout faire en même temps, du calme, on va commencer par ça.
La suite, au prochain épisode, c'est à dire le mois prochain. "

Quand l'écoulement du sang commence, c'est que la purification en tant que tel commence.
Quand on a bien accepté tout ce qui est remonté les jours d'avant, en principe, on se sent déjà mieux, parce que ça commence à partir vraiment (et physiquement).
On peut même retrouver énormément d'énergie, et avoir envie de faire plein de trucs, pas forcément en rapport à l'extérieur, mais par exemple moi mes plus grands ménages dans les moindres recoins de la maison, je les ai faits pendant mes lunes.
Avec une énergie du feu de Dieu, enfin du feu de la terre plutôt Very Happy

Conseils pratiques, et pratiques tout court

Pendant, avant, et quelques jours après les lunes (pour en ressortir en douceur), privilégier l'énergie de Terre.
Pratiquer l'ancrage.
Demander de l'aide à la Terre Mère.
Se poser les fesses par terre dans le jardin Very Happy
Jardiner.

Se consacrer sur ce qui est pratique et pragmatique, de toute façon en règle générale, pendant les lunes on est hyper connectées à la terre, donc on peut être vraiment très alignée, en ayant une vision très claire et pratique des choses, une espèce de bon sens fulgurant, des intuitions fulgurantes.
Voir très clairement "ce qui doit être", ce qui a du sens, ce qui est juste.

Par contre je l'avais déjà dit dans mon autre post : il ne faut rien forcer.
Si l'énergie est là, alors se laisser aller dedans ; sinon, ne jamais forcer.
Si l'énergie c'est de se coller au lit avec un livre ou devant un film, alors c'est bon, c'est le bon moment pour faire ça.

Et il y a une chose importante aussi : savoir demander de l'aide.
C'est toujours vrai même quand on est pas en lunes, mais là on peut vraiment avoir besoin de plus d'aide, il faut savoir déléguer, savoir discerner l'important de l'accessoire, savoir laisser faire à d'autres ce que l'on ne peut pas assumer pendant cette période.
Pour certaines femmes qui ont l'habitude de "tout faire", ça pourra être pas très évident, mais c'est un gros cadeau à soi-même.
Et aux autres.

L'apprentissage des lunes en conscience, c'est l'apprentissage conscient de sa vulnérabilité.
En cela, nous sommes chanceuses, parce que au moins une fois par mois, nous sommes rappelées à notre vulnérabilité, par notre cycle biologique et énergétique.
Et ça n'est pas une tare, vraiment pas, c'est une bénédiction.

On peut être vulnérable tout en étant présent, ancré, et aligné intérieurement.

Autre chose :
pendant les lunes (c'est à dire pendant l'écoulement) si on se sent très centrée comme j'ai expliqué plus haut, c'est un moment où on peut prendre des décisions justes et très claires, qui vont s'ancrer dans l'énergie du renouveau.

D'ailleurs, pour ma part maintenant, quand je tournicote sur une décision, j'hésite, je sais pas quoi faire.... parfois je laisse tout simplement tomber, et j'attends mes prochaines lunes.
Là je sais que si décision il doit y avoir, elle se prendra, et j'aurai aucun doute sur ce que j'ai à faire.

Pour les femmes qui ont du mal avec leurs lunes

Si on a du mal physiquement :
On ne va pas commencer à nettoyer tout son passé d'un coup, il faut d'abord retrouver la paix avec son corps.
Lui parler, et se parler.
Exprimer et verbaliser ce que l'on ressent : "j'ai mal, je me sens fragile, je n'arrive pas à accepter d'avoir des lunes" etc etc...
Si on peut le faire avec une autre femme, qui elle est sereine sur ce sujet et qui sait bien écouter, ça peut grandement aider.

Se donner de la compassion, et trouver des moyens de se soulager.
Si la douleur est très forte, on est pas obligée de l'endurer en serrant les dents à la guerrière qui ne capitule jamais.
On peut prendre des calmants, on peut se faire des bouillottes chaudes posées sur le ventre, on peut boire des tisanes bien chaudes, de manière générale, le chaud en principe calme.

Certaines pierres ont aussi la vertu d'apaiser les douleurs menstruelles : la serpentine notamment de mémoire, mais aussi d'autres. Je pourrai revérifier si y'a besoin de l'info pour certaines après la lecture de ce post.

Pratiquer des exercices de détente, pour relâcher les muscles qui ont tendance à se contracter sous l'effet de la douleur.
On a le droit de marcher trèèèèèèès lentement, de mettre dix minutes pour traverser une pièce, on a le droit de s'asseoir.

Pour celles qui travaillent, et qui ont des métiers qui les sollicitent pas mal énergétiquement, même si on ne peut pas tout mettre en stand by, on peut généralement trouver des moments de détente supplémentaires, que l'on ne prendrait pas d'habitude.

Si vous pouvez, évitez le café, ainsi que les excitants en règle générale.

En gros : quand on a mal, cela crispe, cela stresse, donc le but c'est rechercher ce qui détend le plus possible.
Se masser le ventre doucement en envoyant de la chaleur et de l'énergie douce avec ses mains. (On peut prendre cette énergie dans la terre, en demandant de l'aide).

On peut aussi chanter ! pour ce qui me concerne en tout cas j'ai déjà vérifié que même avec des grosses douleurs au ventre, en chantant ça fait sortir la douleur.

Donc bref, quand on a mal, la première chose à faire c'est de s'occuper de cette douleur.
En conscience, et en le faisant non pas comme "je me débarrasse du problème pour plus y penser", mais comme "je me soulage parce que j'en ai besoin, et c'est un acte de respect pour moi".

Savoir savourer et ressentir la disparition de la douleur quand elle s'en va.
Ben oui..... on ressent bien souvent quand on a mal, mais quand on n'a plus mal, on oublie !
Pourtant ne plus avoir mal c'est un soulagement énorme.

Savoir que la douleur peut provenir de certaines choses à guérir en soi est important, mais il n'est pas utile non plus de s'en rajouter une couche en pensant à "tout ce qu'il va falloir guérir".

En fait pour moi les choses sont très simples : on s'occupe de ce qui est présent.
Et si c'est la douleur physique qui est présente, alors on s'occupe de ça, et déjà cela contient énormément d'informations et de possibilités d'apaisement en soi.
Parce que se soulager d'une douleur physique en toute conscience, c'est aussi puissant que se soulager d'une douleur morale en toute conscience.

Globalement ça véhicule un message à soi-même : je m'entends, je me respecte, je m'aime Very Happy

Si on a "du mal" parce qu'on ne supporte pas (psychologiquement) ses lunes :
Cela provient généralement soit de croyances collectives, ou familiales, ou bien d'expériences personnelles difficiles en rapport à cela.

Là c'est un autre travail, il y a à réapprendre ce que signifie avoir ses règles pour une femme.
Ca ne la diminue pas, ça ne la rend pas impure (bien au contraire), ça ne la met pas au ban de la société, ça ne la rend pas mauvaise, ça ne la rend pas inefficace non plus, ni "improductive" (il y a ça aussi dans les schémas sociaux... la productivité....).

Bon il est de toute manière impossible de lister toutes les croyances négatives qui peuvent exister, collectivement ou individuellement, sur les lunes.
C'est à chaque femme de faire ce travail individuellement.

Je ne cesserai jamais de répéter que les lunes sont un cadeau.
Mais le dire ne suffit pas, quand il y a des émotions cristallisées là-dessus, il y a un travail à faire pour se reconnecter avec la beauté et la force intérieure de ses cycles.

Ce qui permet de comprendre le bienfait d'un travail comme ça, c'est comprendre qu'avoir des lunes pour une femme, c'est pareil que d'avoir des bras et des jambes.
Je veux dire même si la métaphore est un peu rapide, que ça fait partie du fonctionnement de notre corps.
Si cela existe, alors c'est que ça a un sens, ça viendrait à l'idée de personne de se dire qu'avoir un foie, ou avoir des reins, ça rend impur ou je sais pas quoi d'autre.
C'est pareil dans ce cas, pour les lunes.
Donc si nous sommes mal à l'aise avec, le problème ne vient pas de nos lunes, il vient de la perception que nous en avons.

Voilà pour ce soir.
Bon il y a d'autres choses à dire, mais je continuerai demain, là j'ai écrit trois pages et je suis fatiguée Laughing

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Le temps des lunes (règles) Empty Re: Le temps des lunes (règles)

Message par lola83 Ven 6 Avr 2012 - 15:20

je ne sais pas si tu en avais parlé sur SP , mais les lunes comme tu dis , sont en effet un processus naturel du corps

tant que la femme est féconde , l'intérieur de son utérus se tapisse d'une couche de cellules , se fabrique un lit en quelque sorte pour accueillir le futur et éventuel oeuf fécondé qui deviendra un bébé

si l'ovule qui est descendu n'est pas fécondé , le "lit" devient inutile , il est donc rejeté par le corps , ce sont ces fameuses règles ou lunes

dès que la cicatrisation est faite , un autre lit tout neuf est à nouveau préparé et ainsi de suite

tout ça pour dire que en effet il n'y a aucune honte ou peur à avoir , c'est le fonctionnement naturel du corps en prévision d'une possible grossesse
.
lola83
lola83

Messages : 1204
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Le temps des lunes (règles) Empty Re: Le temps des lunes (règles)

Message par Sophie Ven 6 Avr 2012 - 16:16

J'en avais parlé rapidement sur SP, mais effectivement il est toujours bon de repréciser à quoi ça correspond sur le plan biologique.

Sur un plan psychologique d'ailleurs, il y a certaines femmes qui ont du mal avec leurs lunes parce que ça les renvoie à la maternité possible et au risque de tomber enceinte.
Aujourd'hui je pense que c'est peut-être moins le cas ceci dit, du fait que la contraception est largement répandue.

Mais après, tout dépend de comment ça a été présenté et expliqué au moment où une jeune fille a ses lunes les premières fois.
Parfois c'est un peu occulté, ou passé sous silence, un peu tabou, en fait ça dépend aussi pas mal de comment la mère elle-même vit ses lunes et si elle est à l'aise avec.

Quand on a des soeurs aînées, j'imagine que ça doit changer un peu la donne.

Par ailleurs, tout ce que tu dis peut être transposé sur le plan spirituel et énergétique, le processus physiologique sous-tend ce qui se passe au plan spirituel. Purification de ce qui n'est plus utile, cicatrisation, régénération, et le cycle recommence...



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Le temps des lunes (règles) Empty Re: Le temps des lunes (règles)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum